Outils Python

Ajouter un nouvel élément

Les performances du mois

Doxygen
2
Blender 3D
1
Gui Builder (Tkinter)
3

ang Blender 3D

Licence : Gratuit
Blender, aussi appelé Blender3D, est un logiciel libre et gratuit d’animation, de modélisation et de rendu 3D. Il dispose de fonctions avancées de modélisation, de sculpture 3D, de dépliage UV, de texturage, de gréage (rigging), d’armaturage, d’animation 3D, et de rendu. Il gère aussi l’édition non linéaire, les compositions, la création nodale de matériaux, la création d’applications 3D interactives, ainsi que diverses simulations physiques telles que les particules, les corps rigides, les corps souples et les fluides. Disponible dans de nombreuses langues, Blender est également disponible sur plusieurs plates-formes telles que Microsoft Windows, Mac OS X, GNU/Linux, IRIX, Solaris, FreeBSD, SkyOS, MorphOS et Pocket PC. De plus, c’est un programme extensible (ajout de scripts) à l’aide du langage Python

www.blender.org (site officiel)
www.blenderclan.tuxfamily.org (principale communautée française)

ang Pycharm

Éditeur : Jetbrains +
Pycharm est un éditeur très complet disposant de plusieurs fonctionnalités tel que:
  • L'auto-complétion
  • Débogueur
  • Gestion de versions (Git, SVN, Mercurial...)
  • Support de plusieurs Frameworks et librairies (Django, Flask, CoffeeScript...)


Pycharm existe en version communautaire (gratuite) et en version professionnel (payante), il est aussi disponible sur Linux, Mac OS et Windows.

ang PyCharm

Éditeur : Jetbrains + 105 Mo
PyCharm est un environnement de développement intégré (IDE) utilisé pour la programmation en Python. Il fournit une analyse de code, débogueur graphique, testeur de l'unité intégré, l'intégration VCS / DVCS et soutient le développement Web avec Django. PyCharm est développé par la société tchèque JetBrains.

ang Doxygen

Éditeur : Doxygen +
Doxygen est l'outil par excellence de génération de documentation à partir du code source. Il peut être utilisé pour des développements C++, C, Java, C# et bien d'autres.

ang PyIMSL Studio

Éditeur : Rogue Wave Software +
PyIMSL Studio est un ensemble d'outils de développements et d'algorithmes numériques permettant de bâtir des prototypes et des applications scientifiques en Python, s'appuyant sur la bibliothèque mathématique et statistique IMSL C.
PyIMSL Studio est libre dans le cadre d'une utilisation non commerciale.

ang Jython

Éditeur : Jython +
Jython est une implémentation Java du langage Python.

ang tkRAD – Tkinter XML widget builder

Licence : LGPL
La librairie tkRAD pour Python3.2+ a spécialement été conçue pour faciliter le processus de création d'applications (RAD) sous Tkinter.

tkRAD est volontairement peu fournie : on utilise rarement plus de 20% d'une librairie tout-terrain, alors autant ne rédiger QUE les fameux 20% qui servent !

tkRAD implémente – entre autres – la génération automatisée de widgets Tkinter à partir d'un fichier XML, un mécanisme de gestion d'évènements simplifié, un gestionnaire de services, un gestionnaire de fichiers de config, etc, etc.

Pour faciliter les tests de widgets, vous disposez de tkRAD.easy.builder, un module autonome (STANDALONE) bien pratique – cf Jouer avec tkRAD.easy.builder.

ang Google Drive

Éditeur : Google +
Tout comme Chrome (disponible pour iOS) et tout comme les Google Maps (accessibles hors-ligne sur Android), Google Drive – le service de stockage qui chapeaute à présent Google Docs – est disponible offline et sur les terminaux mobiles d'Apple.

Hors-ligne. Ce qui signifie que l’utilisateur peut « créer et éditer des documents ou laisser un commentaire. Tous les changements seront automatiquement synchronisés dès que vous vous reconnectez ».

Une fonctionnalité qui ne marche en revanche qu’avec la dernière version de Chrome.

En étant disponible à présent sur iOS (version 5.0 et ultérieures) Google Drive fait une attaque frontale à iCloud. Le mouvement est en tout cas d’importance et contrairement à Chrome pour iOS – qui n’est pas encore téléchargeable et qui sera certainement plus lent que Safari – l’application Drive, elle, est déjà référencée et bel et bien prête dans l’AppStore.

A noter, côté développeurs, qu’un nouveau SDK est également disponible (pour .NET, Java, JavaScript, Go, PHP, Python, Ruby… et Objective-C) pour interagir (lire, créer, modifier, etc.) avec des contenus hébergés sur Drive depuis une application.

8 éléments

 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula