Developpez.com - Python
X

Choisissez d'abord la catégorieensuite la rubrique :

2.4. Tout est objet

2.4. Tout est objet

Au cas ou vous ne l'auriez pas noté, je viens de dire que les fonctions Python ont des attributs et que ces attributs étaient disponibles au moment de l'exécution.

Une fonction, comme tout le reste en Python, est un objet.

Ouvrez votre IDE Python favorite et suivez ces étapes :

Exemple 2.3. Accéder à la doc string de la fonction buildConnectionString

>>> import odbchelper                              1
>>> params = {"server":"mpilgrim", "database":"master", "uid":"sa", "pwd":"secret"}
>>> print odbchelper.buildConnectionString(params) 2
server=mpilgrim;uid=sa;database=master;pwd=secret
>>> print odbchelper.buildConnectionString.__doc__ 3
Build a connection string from a dictionary

Returns string.
1 La première ligne importe le programme odbchelper comme module -- un morceau de code qui peut être utilisé interactivement ou depuis un programme Python (vous verrez des exemples de programmes Python multimodules au Chapitre 4). Une fois que vous importez un module, vous pouvez référencer chacune de ses fonctions, classes ou attributs publics. Les modules peuvent faire cela pour accéder aux fonctionnalités offertes par d'autres modules et vous pouvez le faire dans l'IDE également. C'est un concept important et nous allons en discuter plus amplement plus tard.
2 Quand vous souhaitez utiliser des fonctions définies dans un module importé, vous devez inclure le nom du module. Vous ne pouvez donc pas dire buildConnectionString, ce doit être odbchelper.buildConnectionString. Si vous avez utilisé des classes en Java, cela devrait vous sembler vaguement familier.
3 Plutôt que d'appeler la fonction comme vous l'auriez attendu, nous demandons un des attributs de la fonction, __doc__.
NOTE
import en Python est similaire à require en Perl. Une fois que vous importez un module Python, vous accédez à ses fonctions avec module.function. Une fois que vous incluez un module Perl, vous accédez à ses fonctions avec module::function.

2.4.1. Le chemin de recherche d'import

Avant d'aller plus loin, je veux mentionner rapidement le chemin de recherche de bibliothèques. Python cherche dans plusieurs endroits lorsque vous essayez d'importer un module. Plus précisément, il regarde dans tous les répertoires définis dans sys.path. C'est une simple liste et vous pouvez facilement la voir ou la modifier à l'aide des méthodes standard de listes (nous en apprendrons plus sur les listes plus loin dans ce chapitre).

Exemple 2.4. Chemin de recherche d'import

>>> import sys                 1
>>> sys.path                   2
['', '/usr/local/lib/python2.2', '/usr/local/lib/python2.2/plat-linux2', 
'/usr/local/lib/python2.2/lib-dynload', '/usr/local/lib/python2.2/site-packages', 
'/usr/local/lib/python2.2/site-packages/PIL', '/usr/local/lib/python2.2/site-packages/piddle']
>>> sys                        3
<module 'sys' (built-in)>
>>> sys.path.append('/my/new/path') 4
1 Importer le module sys rend toutes ses fonctions et attributs disponibles.
2 sys.path est une liste de répertoires qui constitue le chemin de recherche actuel (le votre sera différent en fonction de votre système d'exploitation, la version de Python que vous utilisez et l'endroit où vous l'avez installé). Python recherchera dans ces repertoires (dans l'ordre donné) un fichier .py portant le nom de module que vous tentez d'importer.
3 En fait j'ai menti, la réalité est plus compliquée que ça car tous les modules ne sont pas dans des fichiers .py. Certains, comme le module sys, sont des modules intégrés, il sont inclus dans Python lui-même. Les modules intégrés se comportent comme des modules ordinaires, mais leur code source Python n'est pas disponible car il ne sont pas écrits en Python (le module sys est écrit en C).
4 Vous pouvez ajouter un nouveau répertoire au chemin de recherche de Python en le joignant à sys.path et Python cherchera dans ce répertoire également lorsque vous essayez d'importer un module. Cela dure tant que Python tourne (nous reparlerons de append (joindre) et des autres méthodes de listes au Chapitre 3).

2.4.2. Qu'est-ce qu'un objet ?

En Python, tout est objet et presque tout dispose d'attributs et de méthodes. Toutes les fonctions ont un attribut prédéfini __doc__ qui retourne la doc string définie dans le code source de la fonction. Le module sys est un objet qui a (entre autres choses) un attribut appelé path. Et ainsi de suite.

Reste la question : qu'est-ce qu'un objet ? Chaque langage de programmation définit le terme «objet» à sa manière. Pour certain, cela signifie que tout objet doit avoir des attributs et des méthodes, pour d'autres, cela signifie que tout les objets doivent être dérivables. En Python, la définition est plus flexible. Certains objets n'ont ni attributs ni méthodes (nous verrons cela au Chapitre 3) et tous les objets ne sont pas dérivables (voir le Chapitre 5). Mais tout est objet dans le sens où tout peut être assigné à une variable ou passé comme argument à une fonction (voir au Chapitre 4).

Ceci est important et il ne fait aucun mal de le souligner une derniere fois: en Python tout est objet. Les chaînes sont des objets. Les listes sont des objets. Les fonctions sont des objets. Même les modules sont des objets.

Pour en savoir plus sur les objets

Contacter le responsable de la rubrique Python