IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La nouvelle calculatrice de Texas Instruments exécutera des programmes écrits en Python
En vue d'initier les apprenants à la programmation informatique

Le , par Bill Fassinou

30PARTAGES

22  0 
La dernière génération de calculatrices de Texas Instruments se modernise avec l'ajout du langage de programmation Python. Baptisée TI-84 Plus CE-T Python Edition, la nouvelle calculatrice de l'entreprise texane est une calculatrice graphique moderne et fine, dotée d'un écran couleur et d'une batterie rechargeable. L'objectif de l'entreprise avec le support de Python est de permettre aux élèves d'explorer les sciences, la technologie, l'ingénierie et les mathématiques grâce à cet appareil qui est pratiquement obligatoire dans les écoles secondaires et les universités du pays.

Texas Instruments est une société spécialisée dans l'électronique basée à Dallas, au Texas, fondée en 1930. Texas Instruments fournit aux étudiants des calculatrices innovantes depuis le début de la popularisation de ces appareils. Bien que la plupart des 14 milliards de dollars de revenus annuels de la société proviennent des semi-conducteurs, sa calculatrice graphique reste son produit grand public le plus connu. Le dernier modèle de TI-84, dont le prix varie entre 120 et 160 dollars selon le détaillant, a été conçu pour répondre à l'importance croissante de la programmation dans le monde moderne.



Peter Balyta, président du Texas Instruments Education Technology, a expliqué qu'à l'heure où les STIM (science, technologie, ingénierie et mathématiques) prennent de plus en plus d'importance dans notre vie quotidienne, le codage doit être considéré comme une nécessité pour la prochaine génération. Il a ajouté que les langages de programmation sont exactement cela : des seconds langages. « Chez Texas Instruments, nous avons à cœur de nous assurer que la prochaine génération acquiert les compétences nécessaires pour réussir dans la future main-d'œuvre », a déclaré Peter Balyta.

La nouvelle calculatrice graphique TI-84 Plus CE-T Python Edition comprend des caractéristiques familières telles qu'un écran couleur, un design léger et une batterie rechargeable qui peut durer jusqu'à un mois sur une seule charge. Contrairement aux ordinateurs portables et aux tablettes, la calculatrice graphique TI-84 Plus CE Python Edition ne comporte aucune distraction comme le Wi-Fi, le Bluetooth ou un appareil photo, ce qui permet aux enfants de se concentrer sur l'apprentissage. Les parents apprécieront également que la calculatrice soit construite pour résister aux exigences de la classe année après année.

La calculatrice est conçue de manière à pouvoir accompagner les élèves des cours de mathématiques et de sciences du collège jusqu'à l'université. En ajoutant la prise en charge de Python à la calculatrice, l'entreprise permettra à un grand nombre d'apprenants de se familiariser avec ce langage populaire. « Python est un langage de programmation facile à prendre en main, bon pour les débutants comme pour les programmeurs avancés, et largement utilisé par de nombreuses entreprises IT de premier plan dans des domaines tels que le développement d'applications et l'intelligence artificielle », a déclaré Balyta.

Python fait partie du top 5 des langages les plus utilisés au monde et tend à remplacer Pascal en tant que langage utilisé pour l'initiation à la programmation informatique dans les écoles. « En ajoutant Python aux calculatrices que de nombreux élèves connaissent déjà et utilisent en classe, nous rendons la programmation plus accessible et plus facile d'accès pour tous les élèves, ce qui évite aux enseignants de devoir réserver des salles informatiques séparées pour enseigner ces compétences importantes. Avec Python, les élèves ne se contentent pas d'apprendre à programmer », a expliqué Balyta.



En ce qui concerne les autres caractéristiques de l'outil, à en juger par les photos figurant dans leur communiqué de presse, une touche "alpha" fait correspondre les touches de la calculatrice aux lettres de l'alphabet (indiquées par des lettres jaunes au-dessus de chaque touche). Le site de l'entreprise confirme que la calculatrice affiche les expressions, les symboles et les fractions comme vous les écrivez. Il existe même un gestionnaire de fichiers qui donne un accès rapide aux programmes Python que vous avez enregistrés sur votre calculatrice. De là, vous pouvez créer, modifier, exécuter et gérer vos fichiers.

En outre, il y a une fonctionnalité appelée TI Connect CE, qui connecte votre ordinateur et votre calculatrice graphique afin qu'ils puissent communiquer entre eux. Elle peut être utilisée pour transférer des données, mettre à jour votre système d'exploitation, télécharger des applications logicielles de la calculatrice ou encore faire des captures d'écran de votre calculatrice graphique. Il est également important de noter que la calculatrice de Texas Instruments est approuvée pour les examens d'entrée à l'université ainsi que pour les tests d'Advanced Placement et de Baccalauréat international.

De plus en plus d'écoles ont déjà commencé à intégrer la programmation dans les salles de classe. En 2016, le College Board, une organisation américaine à but non lucratif, a introduit le cours Advanced Placement Computer Science Principles dans l'espoir d'attirer davantage de femmes et de personnes de couleur vers le codage. L'organisme a déjà proposé deux autres cours d'informatique depuis 1988. La demande pour davantage de cours d'informatique continue de croître, mais un rapport de 2019 de Code.org et de la Computer Science Teachers Association a montré que seulement 45 % des écoles secondaires les proposent.

Balyta a déclaré que Texas Instruments est impatient de voir comment les étudiants mettent Python à profit. « Je ne sais pas ce qu'ils vont faire, et j'ai vraiment hâte de voir ce qu'ils feront cette année scolaire », a déclaré Balyta.

Source : Texas Instruments

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous de la nouvelle calculatrice de Texas Instruments ?
Entre Pascal et Python, quel langage recommandez-vous pour l'initiation à la programmation dans les écoles ? Pourquoi ?

Voir aussi

Éducation : Python bientôt langage officiel de programmation en France ? Un projet dans le cadre de la réforme du Bac et du lycée

Publié pour la première fois en 1970 le langage de programmation Pascal fête ses 50 ans. Retour sur quelques détails clés de la vie du langage

Sondage : entre R et Python, lequel des deux langages est le plus conseillé pour la science des données ?

Python est désormais plus populaire que Java et occupe la deuxième place de l'index TIOBE en novembre. Java ne fait pas partie du duo de tête pour la première fois en 20 ans

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de marco056
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 03/08/2021 à 10:21
Je ne voudrais pourrir le fil mais python existe depuis 4 ou 5 ans dans les calculatrices, Numworks, TI ou Casio.
5  0 
Avatar de lg_53
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 03/08/2021 à 11:26
Même si pour certains ça parait déjà un peu ancien, moi je ne le savais pas ! Donc au moins ça eu le mérite de me mettre à jour. Merci

Si cette tendance continue à se développer ca ferait en effet du bien pour l'enseignement francais, car Python viendra s'imposer comme choix unique avec beaucoup moins de contraintes pour le mettre en oeuvre que les autres langages dans les collèges et lycées. L'éducation nationale viendra peut-être à en faire une mention explicite (car Scratch, il est juste temps d'arrêter, c'est du grand n'importe quoi ce truc).

A voir après jusqu'ou peut on aller avec python sur la TI. On peut installer des packages si on la connecte à un ordi ? Il y en a peut être déjà d'installé de base (autre que la librairie standard)? Numpy et des graphes en matplotlib ?

Et sinon sur leur screenshot de TI, je vois from math import *. Ca pique quand même de voir ça ! Comment voulez vous après que les jeunes comprennent que import * c'est le mal !
5  0 
Avatar de fmartini
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 03/08/2021 à 10:39
Que pensez-vous de la nouvelle calculatrice de Texas Instruments ?
La TI-83 n’exécute-t-elle pas déjà du Python ?
2  0 
Avatar de tanaka59
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 05/08/2021 à 0:06
Bonjour,

La nouvelle calculatrice de Texas Instruments exécutera des programmes écrits en Python

Quel est votre avis sur le sujet ?
C'est une bonne nouvelle pour les filières scientifiques qui vont étudier la programmation avec Python

Que pensez-vous de la nouvelle calculatrice de Texas Instruments ?
Ce qui me gène le plus c'est le "girouettisme" incessant de l'éducation nationale sur le sujet de l'utilisation des calculettes scientifiques en examen ... Je me souviens fin des années 2000 , début de la période 2010 au moment du passage du bac. Les profs de lycées n’arrêtaient pas de dire de mettre les formules de maths/physique/chimie/SI dans les petites bêtes ...

Même chose à la fac , des profs qui annoncent la couleur > vous pouvez mettre ce que vous voulez on s'en fout royalement. Quand d'autres > si pris = triche ... En même temps y a t il déjà eu des contrôles ? Personnellement je n'en ai jamais vu

Puis en 2015 , le gouvernement qui pond un directive au prétexte que tous les lycéens qui le font sont des tricheurs ... En même temps quand 99,99% des lycéens et étudiants le font

On ne s'est jamais posé la question "pourquoi les lycéens et étudiants doivent apprendre par cœur des formulaires au kilomètre de formules ?" Je dis cela, je dis rien ... Le gouvernement et l'éducation nationale ne se sont jamais posés la question de la remise en cause, de qu'est ce qu'on fait apprendre et comment on le fait apprendre ... La politique de fond est aussi à revoir ...

D’où un autre problème de fond. Quid de la politique d'apprentissage du code/ de la programmation en lycée / collège ?
1  0 
Avatar de jvallois
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 05/08/2021 à 9:36
Citation Envoyé par tanaka59 Voir le message
Bonjour,
Ce qui me gène le plus c'est le "girouettisme" incessant de l'éducation nationale sur le sujet de l'utilisation des calculettes scientifiques en examen ... Je me souviens fin des années 2000 , début de la période 2010 au moment du passage du bac. Les profs de lycées n’arrêtaient pas de dire de mettre les formules de maths/physique/chimie/SI dans les petites bêtes ...
Il y a même eu une brève période où les candidats aux bac avaient droit à un formulaire pour rétablir l'équilibre entre ceux qui avaient les moyens d'acheter les premières calculatrices programmables et les autres.

http://xymaths.free.fr/Lycee/TS/Fiches-Cours/Formulaire-S.php
1  0 
Avatar de jvallois
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 03/08/2021 à 10:40
Une nouveauté bien ancienne !

Ça fait maintenant bien 4 ans que j'utilises des calculatrices Python avec mes élèves...
0  0 
Avatar de tanaka59
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 05/08/2021 à 12:03
Bonjour,

Citation Envoyé par jvallois Voir le message
Il y a même eu une brève période où les candidats aux bac avaient droit à un formulaire pour rétablir l'équilibre entre ceux qui avaient les moyens d'acheter les premières calculatrices programmables et les autres.

http://xymaths.free.fr/Lycee/TS/Fiches-Cours/Formulaire-S.php
Intéressant
0  0