Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Guido Van Rossum, le créateur du langage de programmation Python, prend sa retraite,
« ça a été une aventure incroyable », dit-il

Le , par Bill Fassinou

139PARTAGES

30  0 
Le langage Python fait partir des langages de programmation les plus utilisés dans le monde et selon certains, il s’agit même du langage le plus populaire dans le monde informatique. Aujourd’hui, l’homme qui l’a créé et en a publié la première version en février en 1991, Guido Van Rossum, a décidé de prendre sa retraite et s’est dit fier du chemin qu’il a parcouru, un parcours qu’il qualifie lui-même d’une aventure incroyable. van Rossum a passé les six dernières années chez Dropbox, qui a annoncé la semaine passée qu’il quittait l’entreprise pour prendre sa retraite.

Guido Van Rossum, 63 ans, a lancé la première version du langage Python en 1991. Avant cela, Van Rossum a écrit et contribué à une routine glob() pour le système d’exploitation Unix BSD en 1986 et a aussi aidé à développer le langage de programmation ABC au milieu des années 1980. À l’époque, Guido Van Rossum travaillait au sein de l’institut de recherche Centrum Wiskunde & Informatica (CWI) aux Pays-Bas. De même, il a travaillé pour la National Institute of Standards and Technology (NIST) des États-Unis et la Corporation for National Research Initiatives (CNRI).

Il a également créé Grail, un des premiers navigateurs Web écrit en Python, et a engagé des discussions sur le standard HTML. De 2000 à 2003, il a travaillé pour Zope corporation. En 2003, van Rossum a quitté Zope for Elemental Security. De 2005 à décembre 2012, il a travaillé chez Google, où il a passé la moitié de son temps à développer le langage Python. En janvier 2013, Guido Van Rossum a commencé à travailler pour Dropbox, la société de stockage de fichiers en cloud, et a continué d'exercer son rôle de leader dans la prise de décision Python.


Guido Van Rossum

En 2018, van Rossum s’est retiré de son poste de leader dans la prise de décision Python et le mardi passé, Dropbox a annoncé qu’il quittait aussi l’entreprise pour officiellement prendre sa retraite. Selon Dropbox, le recrutement de Guido Van Rossum a été très bénéfique pour l'entreprise, car Dropbox contient environ quatre millions de lignes de code Python et ce dernier représente le langage le plus utilisé pour ses services back-end et ses applications de bureau. Les toutes premières lignes de code de Dropbox ont été écrites en Python.

« Ce que j'aime chez Python, c'est qu'il fonctionne », a déclaré Drew Houston, PDG de Dropbox. « C'est si intuitif et joliment conçu. Beaucoup de ces attributs nous ont inspiré mon cofondateur Arash et moi lorsque nous avons réfléchi à la philosophie de conception de Dropbox », a-t-il ajouté. van Rossum a rencontré les cadres de Dropbox en 2011 et a donné de nombreuses conférences sur Python à Dropbox avant de rejoindre leur équipe officiellement en 2013.

Lorsqu’il a rejoint l’entreprise en 2013, elle utilisait principalement Python, et les logiciels du serveur Dropbox et du client de bureau étaient écrits presque exclusivement en Python. Aujourd’hui, elle ne s’appuie plus uniquement sur Python, et elle utilise désormais d’autres langages de programmation comme Rust, Go et TypeScript. « Ici, il y avait une société où tout ce qu'ils faisaient était en Python. Donc, quelle que soit la partie du code qui m'intéresserait, je savais que je m'amuserais », avait déclaré van Rossum à l’époque.

L’entreprise utilise aussi aujourd’hui Mypy, un des vérificateurs de type statiques les plus populaires pour Python, écrit par l’entreprise. Selon Dropbox, Mypy aide les développeurs à relever le défi de comprendre le code Python tapé dynamiquement écrit par d'autres développeurs dans le passé. Dropbox a également indiqué que van Rossum a non seulement apporté sa contribution à Dropbox sur Python, mais il a également laissé un impact positif sur la culture d’ingénierie et le personnel de l'entreprise. Il a aidé l’entreprise à se concentrer sur du code maintenable.


En effet, avant son arrivée, les ingénieurs de Dropbox écrivaient plus de code intelligent que de code maintenable. Le code intelligent est généralement court et crypté, écrit par et pour l'individu qui l'a proposé, mais il est difficile à comprendre pour quiconque, et presque impossible à maintenir. Guido a qualifié cette culture de « codage de cow-boy ». Il a reconnu sa valeur pour les débuts de Dropbox qui essayait de mettre en œuvre les choses rapidement, mais savait que cela ne serait pas viable avec le temps. Il a donc décidé de s'exprimer de manière discrète.

« Il y avait un petit nombre de codeurs très intelligents, très jeunes, qui produisaient beaucoup de code très intelligent que seuls eux pouvaient comprendre », a dit Guido Van Rossum. « C'est probablement la bonne attitude à avoir quand on est une toute petite startup », a-t-il ajouté. Mais les nouveaux ingénieurs ne s’intégraient pas. Dropbox a expliqué que lorsque l'entreprise s'est développée, les nouveaux ingénieurs n'ont pas pu comprendre le code intelligent, mais “court et cryptique” écrit par et pour les développeurs précédents.

D’après Guido, le code source maintenable est plus important que le code intelligent. « Quand on me le demande, je dirais aux gens que le code maintenable est plus important que le code intelligent », a-t-il déclaré.« Si je rencontrais un code intelligent qui était particulièrement cryptique, et que je devais faire de la maintenance dessus, je le réécrirais probablement. J'ai donc prêché par l'exemple, et aussi en parlant à d'autres personnes ». Il s’est également battu pour la cause l’épanouissement des femmes au sein des équipes d'ingénieurs et de hackers Unix.

Bien que Mypy ait été l'un des projets sur lesquels Guido a passé beaucoup de temps, il s'est aussi profondément préoccupé de rendre la culture de l'ingénierie, tant chez Dropbox que dans la communauté Python, plus inclusive pour les femmes. Plusieurs de ces femmes qui ont eu Guido comme mentor ont témoigné avoir eu une incroyable expérience avec lui. Aujourd’hui, selon Dropbox, bien que Guido prenne officiellement sa retraite, ses contributions à Dropbox et à la grande communauté Python continueront de se faire sentir.

« Cela a été une aventure incroyable de voir ce petit tas de choses affecter tant de gens dans leur vie. J'ai l'honneur de recevoir tous ces courriels de fans qui disent que Python est la meilleure chose qui leur soit jamais arrivée et que cela a changé leur vie. Tout a commencé en étant très ouvert aux contributions des gens et en encourageant les gens à s'aider eux-mêmes souvent », a déclaré van Rossum. « Nous sommes très reconnaissants d’avoir eu Guido au sein de la famille Dropbox et nous lui souhaitons le meilleur pour sa retraite. Merci, Guido ! », a écrit Dropbox.

Source : Dropbox

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

Dropbox limite les accès gratuits de son service de stockage en cloud à au plus trois périphériques

Linux : Dropbox va laisser tomber le support de tous les systèmes de fichiers à l'exception du ext4 sans chiffrement

La société américaine de stockage en ligne Dropbox sollicite une entrée en bourse auprès de la SEC pour le premier semestre de 2018

Deux chercheurs trouvent une faille de sécurité sur Dropbox, permettant aux pirates d'accéder aux comptes des utilisateurs

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 04/11/2019 à 15:48
Quand on me le demande, je dirais aux gens que le code maintenable est plus important que le code intelligent
Amen !

Dommage que j'ai jamais réussi à me faire à la syntaxe de python
13  1 
Avatar de Padget
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 04/11/2019 à 16:05
Guido van Rossum,
Tu as guidé mes premiers pas dans ce monde si vaste de l'informatique. Ta syntaxe épurée et le tout publique ont fait de moi l'ingénieur que je suis aujourd'hui.

Merci
9  2 
Avatar de Samir_OUCHENE
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 04/11/2019 à 19:22
Merci beaucoup Guido pour le magnifique langage. Grace à Python je peux facilement automatiser ce qui me prend des mois de travail difficile.
5  2 
Avatar de defZero
Membre averti https://www.developpez.com
Le 04/11/2019 à 21:20
Il nous auras bien Guidé, jusqu'au bout.
5  2 
Avatar de tyrtamos
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 07/11/2019 à 6:58
Bonjour,

Citation Envoyé par Madmac Voir le message
C'est l'horrible syntaxe (je ne dois pas être le seul programmeur à penser cela, puis qu’aucun autre langage n'a cette syntaxe)
Je suis toujours étonné quand je lis ça. Avant de travailler avec Python, avec par exemple C ou Pascal (et d'autres), j'utilisais systématiquement les indentations pour les blocs de code, afin de faire apparaître le plus clairement possible la logique des algorithmes utilisés. Aussi, quand je suis arrivé à Python, j'ai adopté tout de suite cette syntaxe qui m'a paru naturelle. En gros, pour moi, ça m'a seulement permis de supprimer les séparateurs de bloc comme {...} en C ou begin...end en Pascal.

Citation Envoyé par Madmac Voir le message
et le système de paquetage déficient qui m'a fais abandonner
Bizarre: le système de paquetage marche très bien!

Quand à faire du code facilement maintenable par quelqu'un d'autre, quitte à être moins "subtil", c'est un impératif qu'on connait dans les grandes entreprises depuis longtemps (années 70). Si à chaque fois qu'on modifie un programme il faut le recommencer au début parce que personne ne comprend le code, c'est n'importe quoi sur le plan économique. J'ai pu auditer de gros plantages de ce genre, et ça peut, à la limite, couler une entreprise...
4  1 
Avatar de pboulanger
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 05/11/2019 à 9:03
Python reste un langage très concis et simple à apprendre: il est enseigné dès la classe de seconde au lycée... Certains son rebutés par l'indentation obligatoire mais cela permet de forcer les développeurs à écrire un code plus lisible
Guido : tu nous manqueras....
3  1 
Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 07/11/2019 à 11:12
Citation Envoyé par tyrtamos Voir le message
Bonjour,
Je suis toujours étonné quand je lis ça. Avant de travailler avec Python, avec par exemple C ou Pascal (et d'autres), j'utilisais systématiquement les indentations pour les blocs de code, afin de faire apparaître le plus clairement possible la logique des algorithmes utilisés. Aussi, quand je suis arrivé à Python, j'ai adopté tout de suite cette syntaxe qui m'a paru naturelle. En gros, pour moi, ça m'a seulement permis de supprimer les séparateurs de bloc comme {...} en C ou begin...end en Pascal.
C'est pas vraiment l'absence de séparateur comme {} le problème , puisque n'importe quel développeur indente son code quelque soit le langage. C'est le risque de bug que peux générer l'absence de séparateur. :
Code : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
{
    ligne1
ligne2 // je vois tout de suite que j'ai mal indenté mon code , et je ne génère pas d'erreur
    ligne3
}
Code : Sélectionner tout
1
2
3
4
 
    ligne1
ligne2 // je ne vois pas forcément imédiatement que cette ligne est mal indenté et ca risque de me créer une erreur.
    ligne3
De plus c'est parfois très intéressant de pouvoir controller les scopes pour par exemple forcer une désallocation plus rapidement.
Ou encore placer du code non indenté quand on fait un test rapide , ça permet de le retrouver très rapidement et de pas le laisser trainer par oublie.

Perso je fais quasi quotidiennement du C++,PHP,JAVA,Typescript/ES5-6 , tous on une syntaxe très proche.
Si je bascule sur Python il faut se souvenir qu'après chaque condition ou boucle , je doit ajouter un ":" ... pourquoi faire ? quel est l’intérêt ? Le seul avantage du coup c'est que les switch case n'ont plus une syntaxe particulière

La syntaxe python n'est pas un problème quand tu fais majoritairement du python. En revanche quand tu switch de langage régulièrement et que python est le seul à ne pas marcher comme les autres , forcément ça devient gênant.
2  0 
Avatar de Pyramidev
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 07/11/2019 à 11:27
Citation Envoyé par tyrtamos Voir le message
Aussi, quand je suis arrivé à Python, j'ai adopté tout de suite cette syntaxe qui m'a paru naturelle.
Pareil pour moi.

Citation Envoyé par tyrtamos Voir le message
Bizarre: le système de paquetage marche très bien!
Non. Python, avec son gestionnaire de paquets officiel, pip, n'est pas au point pour la gestion des paquets.
S'il était au point, alors on n'aurait pas besoin de bidouiller des environnements virtuels (avec venv ou virtualenv) pour isoler des projets qui dépendent de paquets avec des versions différentes.
Et s'il était au point, alors on pourrait facilement avoir un projet qui dépend de deux paquets A version x et B version y qui dépendent tous les deux d'un même paquet C avec des contraintes de version contradictoires. Par exemple, c'est possible en Rust avec son gestionnaire de paquets officiel, cargo.

Citation Envoyé par grunk Voir le message
De plus c'est parfois très intéressant de pouvoir controller les scopes pour par exemple forcer une désallocation plus rapidement.
En Python, pour gérer une libération de ressource à la fin d'une scope, on utilise l'instruction with, introduite en Python 2.5 via la PEP 343.

Citation Envoyé par grunk Voir le message
Perso je fais quasi quotidiennement du C++,PHP,JAVA,Typescript/ES5-6 , tous on une syntaxe très proche.
Si je bascule sur Python il faut se souvenir qu'après chaque condition ou boucle , je doit ajouter un ":" ... pourquoi faire ? quel est l’intérêt ? Le seul avantage du coup c'est que les switch case n'ont plus une syntaxe particulière

La syntaxe python n'est pas un problème quand tu fais majoritairement du python. En revanche quand tu switch de langage régulièrement et que python est le seul à ne pas marcher comme les autres , forcément ça devient gênant.
C'est dommage que beaucoup de programmeurs ne soient habitués qu'à des langages dont la syntaxe dérive du C. Si on s'intéresse à des langages marginaux comme Haskell ou des dialectes du Lisp, on s'habitue à voir d'autres syntaxes.
1  0 
Avatar de Madmac
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 06/11/2019 à 23:03
Quand on me le demande, je dirais aux gens que le code maintenable est plus important que le code intelligent
Pour un grand programmeur, il est étonnant qu'il ne comprenne pas qu'un "hack" soit la seule solution pour faire un code performant. En particulier, pour un langage interprété.

C'est l'horrible syntaxe (je ne dois pas être le seul programmeur à penser cela, puis qu’aucun autre langage n'a cette syntaxe) et le système de paquetage déficient qui m'a fais abandonner. Après avoir tenté de faire fonctionner un jeux en Pygame, j'ai fais une croix sur ce langage.
2  2 
Avatar de JeanRad
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 08/11/2019 à 21:21
Grand utilisateur de Perl, je me suis intéressé à ce Langage. Je suis plus âgé que son concepteur, mais je l'utilise avec beaucoup d'engouement. J'ai quelques reproches à propos de son modèle objet, surtout à propos de la portée, la notion de publique, protégé et privé. En fait, le notion d'espace de nommage ne permet pas tout ce qui peut être défini en C++. J'aime beaucoup sa syntaxe concise.
0  0